Au revoir Claude

Rédigé le 25/01/2023


Nous avons appris avec tristesse le décès de Claude Lacan survenu à l'âge de 77 ans le mardi 24 janvier. C'était une figure locale bien connue de tous les saint-affricains et notamment de par son rôle de correspondant du Midi Libre, mais aussi sa forte implication dans la vie locale associative.

Claude est né le 17 décembre 1945 de parents boulangers dans la rue Louis Blanc et a étudié à St Jean Baptiste puis au Lycée St Gabriel. Lors de nos conversations il aimait à rappeler l'enseignement strict qui était dispensé à cette époque et notamment les coups de règles ou les fessées... souvent en rapport avec l'actualité, et au grand écart qu'il constatait à ce niveau-là dans l'éducation. Adolescent il a fait partie d'une association appelée « Les Castors » et aimait raconter que ce groupe de jeunes avait déblayé la salle que l'on connait aujourd'hui sous le nom de Caveau. Elle était encombrée de terre et de tout un bric à brac. Claude aimait sa ville et surtout la raconter, c'est ce qu'il a fait pendant de très nombreuses années au sein de la rédaction de Midi Libre où il formait un duo complémentaire avec André Rouquayrol. Son épouse Elisabeth était en charge de la partie publicitaire. Claude et son épouse ont mené de front cette activité avec celle d'agents d'assurance. Claude jouait à la pétanque et a participé à l'organisation du Mondial de Pétanque de Millau aux côtés de Damien Mas jusqu'en 2015. Il jouait également au bridge et a participé à de nombreux tournois dans toute la France. On se rappelle aussi de sa voix quand il commentait le corso de la fête de St-Affrique.

Claude aimait racontrer des anecdotes sur la ville, sur ses habitants, ses personnalités. Il a vu évo-oluer sa ville, avait toujours un commentaire et venait encore au dépouillement lors des dernières élections pour connaître « la tendance ». Nous retiendrons de lui son côté jovial, son humour, sa bienveillance mais aussi sa plume incisive quand il le fallait. Merci Claude pour ton accueil quand je suis arrivée à St-Affrique, pour ces moments passés ensemble sur le terrain pendant ton activité à Midi Libre et lors des discussions après, quand on se croisait dans la rue, parce que tu gardais un œil sur ce qui se passait dans cette ville que tu connaissais si bien. A son épouse Babeth et ses proches nous adressons nos sincères condoléances.

Les obsèques auront lieu le jeudi 26 janvier à 14h30 à l'église de St-Affrique.