La Ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal inaugure le campus connecté de Saint-Affrique

Rédigé le 19/07/2021


 

La Ministre de l’Enseignement supérieur est venue inaugurer un dispositif d’enseignement à distance à Saint-Affrique. Ouverture prévue en septembre.

 

Entourée notamment de Sébastien David, le maire de Saint-Affrique, Emmanuelle Gazel, la maire de Millau et Anne Tarrisse, responsable de l’enseignement supérieur à la Communauté de Communes, la Ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal est venue jeudi 15 juillet au campus connecté de Saint-Affrique dont l’ouverture est prévue en septembre. Objectif : proposer à des étudiants dont la candidature n’a pas été retenue sur Parcoursup, ou bien désirant rester dans leur ville natale, ou encore reprendre des études, d’étudier à Saint-Affrique. Perché sur les hauteurs du complexe hôtelier Cap Vert, le bâtiment reliera les étudiants à des professeurs de métropoles, grâce à un dispositif dit « à distance », permis par les ordinateurs. Muni de trois pièces, le campus donne vue sur les montagnes. À la disposition des étudiants, un tuteur supervisera la bonne marche de l’établissement. L’étudiant, qui paie les frais d’un cursus traditionnel, obtiendra à la fin de son cursus un diplôme parfaitement équivalent.

 

Une victoire pour Saint-Affrique et pour l’Occitanie, qui accueillera, en tout, treize campus connectés. La voisine millavoise s’est également vue labellisée et relaiera l’offre disciplinaire saint-affricaine dans une optique de complémentarité. La Ministre souligne la volonté de son gouvernement d’assurer l’égalité des chances sur tout le territoire. Elle martèle : « On ne peut pas continuer à vider nos petites villes et nos campagnes de leur matière grise. On sait que lorsque les jeunes partent faire des études dans de grandes métropoles, c'est plus difficile de les faire revenir ».

 

Autre objectif : rapprocher les étudiants des bassins d’emploi. Les entrepreneurs du bassin saint-affricain entreront en lien avec les étudiants du campus connecté pour proposer des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Et désengorger les métropoles. La ministre enchérit : « J'ai discuté avec beaucoup de maires qui disent : quand les entreprises viennent, elles veulent savoir si elles peuvent former et reformer leur personnel, si elles pourront trouver des personnes qualifiées. C'est ça qui a amené une très forte concentration. Je crois que ce qu'on a vu dans cette période de pandémie, c'est que ce type d'organisation n'est pas la meilleure idée du monde en termes d'organisation territoriale. Beaucoup de nos compatriotes se sont aussi rendu compte qu'on pouvait parfaitement vivre et être très heureux ailleurs que dans les grandes conurbations. ». Une promotion d'une dizaine d'étudiants pourra faire sa rentrée en septembre.

Infos : campus.connecte@cc-saintaffricain.fr